You are currently viewing Cirse des champs, le guide pour tout savoir

Le cirse des champs, ou Cirsium arvense en latin, est une plante sauvage très répandue en France. Bien qu’elle soit souvent considérée comme une mauvaise herbe, elle est utilisée depuis des siècles pour ses propriétés médicinales et culinaires. Dans cet article, nous allons tout vous dire sur cette plante étonnante : où la trouver, comment la reconnaître, ses bienfaits pour la santé, comment la consommer ou l’utiliser, ainsi que les précautions à prendre avant de l’utiliser. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le cirse des champs, une plante qui mérite d’être mieux connue !

Cirse des champs, de quoi s’agit-il ?

Présentation générale

Le cirse des champs, également appelé cirse commun ou cirse sauvage, est une plante sauvage comestible et médicinale qui appartient à la famille des Astéracées.

Il s’agit d’une plante vivace qui peut atteindre jusqu’à deux mètres de hauteur. La plante produit des fleurs violettes ou roses en forme de pompons.

Ses feuilles sont grandes et épineuses, et la plante est souvent considérée comme une mauvaise herbe par les agriculteurs. Cependant, en tant que plante comestible et médicinale, le cirse des champs a de nombreuses propriétés intéressantes.

Où trouver le cirse des champs ?

On peut le trouver dans les prairies, les champs, les bords de route, les friches et les terrains vagues. En France, il est présent dans toutes les régions. Toutefois, il est davantage visible dans les régions du centre, du nord et de l’est.

Comment reconnaître le cirse des champs ?

Le cirse des champs, également appelé cirse des moissons, est une plante sauvage qui peut atteindre jusqu’à un mètre de hauteur. Voici quelques caractéristiques pour vous aider à le reconnaître :

  • Les feuilles sont grandes et découpées en lobes épineux.
  • La tige est raide, cannelée, et souvent teintée de pourpre.
  • Les fleurs sont de couleur pourpre-violet, roses ou blanches, et apparaissent de juin à septembre.
  • La plante possède des akènes (petits fruits secs) qui sont entourés d’une couronne de soies blanches et duveteuses.

Le cirse des champs peut ressembler à d’autres espèces de cirses. Il est préférable de se référer à un guide de reconnaissance ou de se faire accompagner par un expert pour éviter toute confusion avec une plante toxique.

 Ne laissez pas passer cette opportunité de vous immerger dans le monde fascinant des plantes sauvages et de découvrir leurs innombrables bienfaits pour votre santé et votre bien-être !

 LA FORMATION DU CUEILLEUR

cliquez ici

Propriétés et bienfaits du cirse des champs

Voici quelques-unes de ses propriétés et bienfaits :

  • Diurétique : sa consommation peut aider à stimuler la production d’urine et favoriser l’élimination des toxines du corps.
  • Anti-inflammatoire : les composés présents dans la plante ont des propriétés anti-inflammatoires, ce qui en fait une plante utile pour soulager les douleurs articulaires et musculaires.
  • Digestif : il peut aider à stimuler la digestion et à soulager les troubles digestifs tels que les ballonnements et les douleurs abdominales.
  • Antioxydant : les antioxydants contenus peuvent aider à protéger les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres, ce qui peut réduire le risque de maladies chroniques telles que le cancer et les maladies cardiaques.
  • Immunostimulant : il peut aider à stimuler le système immunitaire et à renforcer la résistance de l’organisme aux infections et aux maladies.

Sous quelle forme le consommer ou l’utiliser

Le cirse des champs peut être consommé de plusieurs manières. Cependant, seules certaines parties de la plante sont comestibles et doivent être préparées correctement. Voici quelques idées :

  • Les jeunes pousses de cirse des champs peuvent être consommées crues en salade ou cuites comme des légumes verts.
  • Les feuilles peuvent être infusées pour faire du thé. Elles peuvent aussi être utilisées comme aromate pour donner une saveur légèrement amère aux plats.
  • Les racines peuvent être séchées et réduites en poudre. Elles sont alors utilisées comme substitut du café ou pour faire une boisson chaude.

Le cirse des champs peut également être utilisé à des fins médicinales, sous forme de décoction ou teinture.

Quelques précautions à prendre

Le cirse des champs n’est pas considéré comme toxique pour l’homme. Toutefois, il convient de prendre quelques précautions lors de sa cueillette et de sa consommation. Voici quelques points à garder à l’esprit :

  • Ne pas consommer de grandes quantités de cette plante. Cela peut causer des troubles gastro-intestinaux tels que des ballonnements, des douleurs abdominales et de la diarrhée.
  • Cueillir les feuilles et les tiges de la plante avant la floraison. Après floraison, la plante peut contenir des substances amères qui peuvent rendre la consommation désagréable.
  • Consommer le cirse des champs cuit plutôt que cru, car cela permet de réduire les risques de troubles gastro-intestinaux.
  • Ne pas le cueillir à proximité de routes ou de zones polluées. La plante pourrait avoir absorbé des métaux lourds et d’autres contaminants du sol.

Certaines personnes peuvent être allergiques au cirse des champs, en particulier si elles sont sensibles aux plantes de la famille des astéracées. Il est donc important d’être conscient de toute réaction allergique potentielle.

📗 Index des plantes sauvages comestibles et médicinales

Quelles sont les propriétés du cirse des champs ?

Cette publication a un commentaire

  1. Pierret

    Je consomme le Circe commun en bouillon, souvent avec d’autres plantes, prêle, gaillet grateron, berce. Cuisson 3 heures à 95°C.

Les commentaires sont fermés.