You are currently viewing Carotte sauvage : tout savoir sur cette plante comestible

La carotte sauvage est une plante comestible et médicinale qui pousse dans les champs et les bords de route. Malgré son nom, elle n’a pas la couleur orange vif de sa cousine cultivée. Cependant, elle est tout aussi intéressante sur le plan nutritionnel et possède des propriétés thérapeutiques intéressantes. Dans cet article, nous allons tout savoir sur la carotte sauvage, de sa description botanique à ses bienfaits pour la santé, en passant par sa consommation et les précautions à prendre.

Carotte sauvage, de quoi s’agit-il ?

Présentation générale

La carotte sauvage est une plante herbacée comestible et médicinale très répandue dans les régions tempérées de l’hémisphère nord. Aussi appelée “daucus carota” ou “carotte des prés”, elle appartient à la famille des Apiacées.

Sa racine, sa tige, ses feuilles et ses fleurs sont toutes utilisées à des fins culinaires et thérapeutiques depuis l’Antiquité.

Où trouver la carotte sauvage ?

Il s’agit d’une plante très courante en France. On peut la trouver assez facilement dans les prairies, les champs, les bords de route et les zones rudérales, c’est-à-dire les terrains vagues ou abandonnés.

Elle est présente dans toute la France métropolitaine ainsi que dans les territoires d’outre-mer. C’est aussi une plante rustique qui pousse facilement, il est donc possible de la trouver dans de nombreux endroits.

Comment reconnaître la carotte sauvage ?

Voici quelques éléments pour la reconnaître :

  • Les feuilles : La plante possède des feuilles pennées, vert foncé, très découpées et très fines, avec des nervures visibles. Elles peuvent atteindre une taille de 20 à 30 cm.
  • Les tiges : Les tiges sont cannelées, légèrement poilues et très ramifiées.
  • Les fleurs : Cette plante produit des fleurs blanches ou roses disposées en ombelles. Chaque ombelle est composée de nombreuses petites fleurs.
  • Les racines : La racine est fine, blanche et mesure environ 10 cm de longueur.
  • L’odeur : La plante dégage une odeur douce et agréable rappelant celle de la carotte.

La carotte sauvage peut être confondue avec d’autres plantes de la famille des Apiacées, comme la cigüe ou l’angélique, qui sont toxiques.

 Ne laissez pas passer cette opportunité de vous immerger dans le monde fascinant des plantes sauvages et de découvrir leurs innombrables bienfaits pour votre santé et votre bien-être !

 LA FORMATION DU CUEILLEUR 

 LA FORMATION DU CUEILLEUR

 
 La formation en ligne complète pour cueillir, se nourrir, se soigner par les plantes et faire ses remèdes.                                                                                                       Profitez de l'offre spéciale, du mercredi 22 mai au lundi 3 juin inclus, avec une réduction de 50 % du prix de la Formation du Cueilleur qui passe de 1390 euros à 695 euros.                                                                                                                                          N'oubliez pas d'utiliser le code Jardinautes5 au moment de la commande pour bénéficier de 5% supplémentaires !

Propriétés et bienfaits

C’est une plante qui possède plusieurs propriétés et bienfaits pour la santé. En voici quelques-uns :

  • Antioxydante : grâce à sa teneur en caroténoïdes, c’est un excellent antioxydant qui protège les cellules du corps contre les dommages oxydatifs.
  • Dépurative : elle permet de stimuler les fonctions d’élimination de l’organisme et de favoriser la détoxification du foie.
  • Diurétique : ses propriétés facilitent l’élimination de l’eau et des toxines par les reins, ce qui en fait un allié pour les personnes souffrant de rétention d’eau.
  • Digestive : elle favorise la digestion en stimulant la production de sucs gastriques et en améliorant la motilité intestinale.
  • Anti-inflammatoire : grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, cette plante peut aider à soulager les douleurs articulaires et les inflammations chroniques.
  • Tonique : elle possède des propriétés toniques qui aident à renforcer l’organisme et à combattre la fatigue.

Sous quelle forme la consommer ou l’utiliser

Voici quelques idées pour utiliser la carotte sauvage :

  • En salade : vous pouvez utiliser les feuilles pour préparer des salades. Les jeunes feuilles peuvent être consommées crues, tandis que les feuilles plus âgées doivent être cuites avant d’être consommées.
  • En infusion : les racines peuvent servir à préparer une infusion. Pour cela, il suffit de faire bouillir de l’eau, d’ajouter quelques racines de carotte sauvage, puis de laisser infuser pendant 10 à 15 minutes. Cette infusion peut aider à soulager les troubles digestifs et les douleurs menstruelles.
  • En décoction : la décoction de racines de carotte sauvage est également utilisée pour soulager les douleurs menstruelles et les douleurs articulaires. Pour préparer une décoction, il faut faire bouillir les racines de carotte sauvage dans de l’eau pendant environ 20 minutes, puis laisser refroidir et boire.
  • En cuisine : on peut utiliser les racines en cuisine, comme les carottes cultivées. Vous pouvez les cuire à la vapeur, grillées, sautées ou même ajoutées aux soupes et aux ragoûts.
  • En cosmétique : on utilise souvent l’huile essentielle en cosmétique pour ses propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes. Elle peut être ajoutée aux produits de soins de la peau pour aider à traiter les problèmes de peau tels que l’eczéma, l’acné et les rides.

La carotte sauvage ne doit être consommée qu’en quantités limitées, car elle peut contenir des composés potentiellement toxiques en grandes quantités.

Quelques précautions à prendre avec la carotte sauvage

Voici quelques précautions à prendre :

  • Elle peut provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes sensibles aux plantes de la famille des Apiacées (carotte, céleri, persil, etc.). Si vous n’êtes pas sûr(e) de ne pas être allergique, commencez par une petite quantité pour tester votre tolérance.
  • Évitez de consommer des carottes sauvages provenant de sols contaminés ou de zones où les herbicides ou pesticides ont été utilisés.
  • N’utilisez pas de carotte sauvage comme substitut à un médicament prescrit sans consulter votre médecin au préalable.
  • Les femmes enceintes ou allaitantes doivent éviter de consommer des quantités importantes, car cela pourrait affecter la santé du fœtus ou du nourrisson.

📗 Index des plantes sauvages comestibles et médicinales

Les bienfaits pour la santé de la carotte sauvage comestible
Carotte sauvage ou cigue, comment éviter la confusion ?
Comment utiliser la racine de carotte sauvage en médecine naturelle ?
5 idées de recettes avec la carotte sauvage