You are currently viewing Comment aménager son potager en permaculture ?

Vous rêvez de pouvoir cultiver des fruits et légumes toute l’année ? La permaculture peut-être une solution. Mais attention, contrairement à ce que l’on peut croire, se créer un potager autonome n’est pas aussi simple que cela. Mais rassurez-vous, nous allons essayer de vous donner ici un maximum d’informations pour aménager votre potager en permaculture.

 Avant de poursuivre votre navigation, inscrivez-vous gratuitement à la conférence en ligne :

"Comment transformer facilement votre jardin afin d’obtenir une abondance de fruits et de légumes grâce à la permaculture !"


Conférence pour comprendre :

- Comment observer le grand livre de recette de la nature chez vous, pour vraiment travailler avec la nature et non contre elle !
- Comment créer des synergies chez vous pour générer une abondance de récoltes diversifiées mais dans un environnement économe en travail, en énergies, en argent.
- Sur quelle surface commencer ? Quoi planter ? Comment et quand ? Pour bien démarrer en permaculture

L’état des lieux de votre jardin

Observer son jardin

Avant de vous lancer dans des grands travaux d’aménagement de votre jardin, nous vous recommandons de prendre le temps d’observer celui-ci et d’apprendre à le connaître. Cette étape va être primordiale pour réussir votre potager permanent.

Voici quelques questions qu’il va falloir se poser :

  • Quel endroits sont les plus ensoleillés dans mon jardin?
  • Quelle est la nature de mon sol ?
  • Quel est le climat dans ma région ?
  • Quelle est la superficie de mon jardin ?
  • Quels légumes ai-je envie de cultiver ?
  • Quels sont les animaux qui vivent dans mon jardin ?

Tout autant de questions dont les réponses vous permettront d’avancer dans la bonne direction et de ne pas faire d’erreurs.

Comment déterminer la nature du sol ?

Il existe 3 types de textures de terres : sableux, limoneux et argileux.

Pour déterminer la nature du sol, rendez-vous dans votre jardin. Prenez dans le creux de votre main un peu de terre humide puis formez une boule en exerçant une pression.

  • La terre s’effrite = le sol est sableux
  • La boule se tient mais contient des fissures = le sol est limoneux
  • La boule est compacte et collante = le sol est argileux

Vérifier le pH du sol

Le pH permet de calculer l’acidité ou la basicité d’une solution. Cela va être très important dans notre cas de connaître le pH de notre terre. En effet s’il est compris entre 6 et 7 cela signifie que la terre est fertile.

Pour tester le pH de votre sol, vous pouvez utiliser des bandelettes que vous pouvez acheter en pharmacie ou commander en ligne.

Aménager son potager

Une fois que vous avez une connaissance plus précise de votre jardin, il va désormais falloir réfléchir à l’organisation de votre futur potager.

Choisir l’emplacement de son potager

Les légumes que vous allez planter auront besoin d’ensoleillement et de chaleur, il va donc falloir oublier les zones trop ombragées. Pensez également à placer votre futur potager à l’abri des courants d’airs et vents forts.

Choisir la taille de son potager

Il faut compter environ 50m2 par personne pour pouvoir s’en nourrir correctement. Attention de ne pas voir trop grand au risque de vous décourager. Il vaut mieux viser petit pour parfaire vos connaissances.

En permaculture, un jardin de 20m2 peut déjà être extrêmement productif avec d’excellents rendements, donc il vaut mieux développer ses compétences sur une plus petite surface et de l’augmenter chaque année.

Pour devenir autosuffisant toute l’année, il vous faudra certainement plus 200m2 de potager qu’il va falloir maîtriser pour en tirer le rendement maximal.

Dessiner son potager

Avant de vous lancer dans les travaux d’aménagement de votre futur potager, nous vous recommandons de prendre une feuille blanche et de dessiner le plan de votre jardin.

Commencez déjà à réfléchir de manière globale à l’agencement et l’organisation de votre potager sans forcément indiquer exactement la position des futurs légumes :

  • Identifier les emplacements des futures parcelles de cultures
  • Les différents cheminements dans votre potager
  • La position de votre composteur, de votre ruche ou de votre poulailler
  • L’emplacement de votre cabane de jardin pour ranger vos outils

Pour aller plus loin

Vous avez désormais toutes les informations de base pour pouvoir commencer à aménager votre potager.

Bien entendu, il faudra compléter toutes ses connaissances avec d’autres articles, des livres, des vidéos Youtube ou bien pourquoi pas une formation comme “40kg de légumes en partant de zéro“.

Et n’oubliez pas, chacune de vos expérimentations rendront votre potager unique ! Alors testez, testez, testez !