You are currently viewing A la découverte du rumex ou oseille crépue

De nombreuses personnes pensent que les mauvaises herbes sont inutiles et doivent être éradiquées. D’ailleurs, la plupart d’entre elles sont envahissantes, se développent rapidement et par conséquent, elles peuvent dominer le champ ou le jardin. Toutefois, certaines d’entre elles possèdent des vertus médicinales et sont comestibles. C’est le cas pour le rumex. Mais de quoi s’agit-il ? Où le trouver ? Quels sont ses bienfaits ?

[mo-optin-form id=”WbAWcjpTCs”]

Rumex : de quoi s’agit-il exactement ?

Le rumex est une plante vivace herbacée. Il se prolifère rapidement dès qu’il affecte un terrain, car il n’a pas forcément besoin de la production de graine pour se multiplier. Mais sur quel type de terrain pousse-t-il exactement et comment le reconnaître ?

Présentation générale

Le rumex est aussi appelé la patience ou encore l’oseille crépue. Il est connu sous le nom latin rumex crispus et fait partie de la famille des Polygonacées. Il existe plusieurs variétés de rumex. Cette plante est originaire d’Asie et d’Europe, mais elle se propage actuellement dans de nombreuses régions du monde. Elle est comestible, ce sont précisément ses feuilles et ses jeunes pousses qui se mangent.

Où trouver le rumex ?

En tant que plante sauvage, le rumex pousse dans le bois, les prairies et les zones humides aux sols argileux. Vous pouvez le trouver aussi dans les marais, la bordure des chemins, les tourbières, les marécages et dans le champ.

Comment reconnaître le rumex ?

L’oseille crépue est une plante vivace ayant une hauteur de 50 cm à 1 m. Ses racines sont longues, épaisses et pivotantes. Grâce à ce dernier caractère de ses racines, le rumex participe à l’amélioration de l’état de la terre sur lequel il pousse.

Pour ses tiges, elles sont en forme de cylindres, droites et rameuses au niveau du sommet. Concernant ses feuilles, elles sont ovales, pétiolées et de grande taille. Celles-ci sont souvent confondues avec les feuilles de la grande bardane. Pour les différencier, il suffit de regarder la texture sous la feuille. En effet, sous la feuille du rumex, il n’y a pas de poils contrairement à celle de la bardane qui a de petits poils blancs.

 Ne laissez pas passer cette opportunité de vous immerger dans le monde fascinant des plantes sauvages et de découvrir leurs innombrables bienfaits pour votre santé et votre bien-être !

 LA FORMATION DU CUEILLEUR

  • Plus de 7800 apprenants déjà inscrits

  • 100 % des élèves recommandent

cliquez ici

Propriétés et bienfaits du rumex

Le rumex est riche en vitamine C, en antioxydant, en vitamine B9, en magnésium, en potassium et en acide oxalique. Grâce à tous ces principes actifs, cette plante possède des propriétés laxatives, diurétiques, dépuratives et toniques. Ainsi, l’oseille crépue présente de nombreux bienfaits :

  • contribue au bon fonctionnement du système immunitaire ;
  • réduit la fatigue ;
  • favorise la santé cardiovasculaire ;
  • facilite l’évacuation des selles contenues dans l’intestin et l’élimination des déchets de l’organisme ;
  • stimule les fonctions digestives ;
  • permet de soulager les diarrhées et la constipation ;
  • favorise l’évacuation des urines.

Mais à part tout cela, le rumex pour un usage externe aide à soigner les plaies. Ainsi, cette plante sauvage est bénéfique pour la santé et le bien-être.

Sous quelle forme consommer ou utiliser le rumex ?

Le rumex plus précisément ses feuilles et ses jeunes pousses peuvent être consommées crues en salade ou cuites en soupe. Elles se mélangent aussi avec les œufs et la volaille. Mais comme elles s’abîment rapidement, il est conseillé de consommer rapidement les feuilles fraîches de cette plante. Elles ne doivent pas être conservées plus de deux jours.

A part les feuilles, les racines du rumex peuvent être aussi utilisées en phytothérapie. Pour cela, vous pouvez l’utiliser en décoction. Pour un usage externe, il vous suffit d’appliquer directement la pulpe de la racine sur la partie de la peau à soigner.

Quelques précautions à prendre avec le rumex

Comme le rumex contient un acide oxalique, il doit être consommé avec modération. En effet, à forte dose, il peut entraîner la formation de calculs rénaux et vésicaux. Il peut également provoquer des vomissements ou encore des maux de ventre.

Si vous souffrez de problèmes rénaux ou de l’arthrite, la consommation de cette plante sauvage est déconseillée. C’est aussi le cas pour les femmes enceintes et allaitantes.

Ainsi, vous savez maintenant que le rumex est une plante sauvage pas comme les autres. Il présente de nombreuses vertus pour la santé. Ne l’arrachez plus lorsque vous les trouvez en pensant que c’est une mauvaise herbe inutile.

📗 Index des plantes sauvages comestibles et médicinales

[mo-optin-form id=”kwEhQdyKBM”]