You are currently viewing Utilisation de l’armoise commune, le guide

L’armoise commune est une plante sauvage très répandue dans nos régions, mais peu connue du grand public. Pourtant, elle possède de nombreuses vertus médicinales et peut également être utilisée en jardinage. Dans cet article, nous allons découvrir ensemble quelle utilisation peut-on avoir de l’armoise commune, comment l’utiliser en toute sécurité et les précautions à prendre. Si vous êtes curieux de découvrir les plantes sauvages comestibles et médicinales, cet article est fait pour vous !

Qu’est-ce que l’armoise commune ?

L’armoise commune, également appelée “herbe de feu”, est une plante herbacée vivace de la famille des Astéracées. Elle est très répandue en Europe, en Asie et en Amérique du Nord, et pousse principalement sur des sols secs et pauvres en nutriments.

Elle peut atteindre jusqu’à 1,50 mètre de hauteur et possède des feuilles très découpées, vert-grisâtre sur la face supérieure et blanchâtres sur la face inférieure.

Dans la médecine traditionnelle, l’armoise commune a été largement utilisée pour ses propriétés médicinales. En effet, cette plante est riche en principes actifs, tels que l’artémisinine, qui est utilisée pour lutter contre le paludisme. Elle est également utilisée pour traiter divers troubles digestifs, respiratoires et gynécologiques.

Les propriétés médicinales de l’armoise commune ont été largement étudiées, et de nombreuses études ont confirmé son efficacité. Par exemple, une étude a démontré que l’armoise commune peut être utilisée comme traitement complémentaire pour réduire les effets secondaires de la chimiothérapie chez les patients atteints de cancer.

En dehors de ses propriétés médicinales, l’armoise commune peut également être utilisée en jardinage. Elle possède des propriétés insectifuges, ce qui la rend utile pour repousser les insectes nuisibles dans le jardin. Elle peut également être utilisée comme engrais vert, en raison de ses propriétés nutritives.

En somme, l’armoise commune est une plante sauvage aux propriétés multiples, tant sur le plan médicinal que sur le plan jardinage. Dans la partie suivante, nous allons découvrir comment l’utiliser.

 Ne laissez pas passer cette opportunité de vous immerger dans le monde fascinant des plantes sauvages et de découvrir leurs innombrables bienfaits pour votre santé et votre bien-être !

 LA FORMATION DU CUEILLEUR 




 LA FORMATION DU CUEILLEUR

 
                         La formation en ligne complète pour cueillir, se nourrir, se soigner     par les plantes et faire ses propres remèdes naturels.                                                                                                                                                                N'oubliez pas d'utiliser le code Jardinautes5 au moment de passer la commande pour bénéficier de 5% supplémentaires !

Comment utiliser l’armoise commune ?

Il existe différentes méthodes pour utiliser l’armoise commune, en fonction de l’objectif recherché. Voici quelques exemples :

Infusion

Pour préparer une infusion d’armoise commune, il suffit de faire bouillir de l’eau et d’ajouter une cuillère à soupe de feuilles séchées d’armoise commune. Laissez infuser pendant 10 minutes, puis filtrez et buvez. Cette infusion est utile pour traiter les troubles digestifs et respiratoires.

Décoction

Pour préparer une décoction d’armoise commune, il faut faire bouillir de l’eau et ajouter des feuilles et des tiges d’armoise commune. Laissez mijoter pendant 10 à 15 minutes, puis filtrez et buvez. Cette décoction est utile pour traiter les douleurs menstruelles.

Inhalation

Pour préparer une inhalation d’armoise commune, il faut faire bouillir de l’eau, ajouter des feuilles d’armoise commune et inhaler la vapeur qui se dégage. Cette inhalation est utile pour soulager les symptômes de l’asthme et des allergies.

Utilisation en externe

L’huile essentielle d’armoise commune peut être utilisée en externe pour soulager les douleurs articulaires et musculaires. Il suffit de diluer quelques gouttes d’huile essentielle dans une huile végétale et de masser la zone douloureuse.

Cette plante contient des principes actifs puissants qui peuvent être toxiques à forte dose. Il est donc recommandé de ne pas dépasser les doses recommandées.

Les femmes enceintes et allaitantes doivent éviter d’utiliser l’armoise commune, car elle peut entraîner des contractions utérines et affecter la lactation.

Au jardin

Voici quelques façons de l’utiliser :

  • Répulsif naturel : L’armoise commune dégage une odeur forte qui peut aider à repousser les insectes nuisibles dans votre jardin. Plantez-la près de vos plantes préférées pour décourager les nuisibles.
  • Compostage : Les feuilles d’armoise commune peuvent être utilisées pour ajouter des nutriments à votre tas de compost. Elles sont riches en azote et peuvent aider à accélérer la décomposition des matières organiques.
  • Mulch naturel : Les feuilles d’armoise commune peuvent également être utilisées comme un paillis naturel autour de vos plantes. Elles peuvent aider à garder les mauvaises herbes à distance tout en conservant l’humidité du sol.
  • Plante compagnon : L’armoise commune peut être utilisée comme plante compagne pour certaines plantes de votre jardin, notamment les tomates et les roses. Elle peut aider à éloigner les insectes nuisibles qui attaquent ces plantes.

L’armoise commune peut également avoir des effets toxiques sur certaines plantes. Elle produit une substance appelée thujone qui peut inhiber la croissance d’autres plantes si elle est utilisée en excès. Il est donc recommandé de ne pas l’utiliser en grande quantité ou de la planter à proximité de plantes sensibles.