You are currently viewing Où trouver de l’ail des ours en Normandie ?

L’ail des ours est une plante sauvage très appréciée pour ses vertus culinaires et médicinales. Reconnaissable à ses feuilles en forme de lance et à son odeur d’ail caractéristique, cette plante pousse dans les sous-bois et les zones ombragées. Si vous habitez en Normandie et que vous cherchez à trouver de l’ail des ours, vous êtes au bon endroit !

[mo-optin-form id=”WbAWcjpTCs”]

Où trouver de l’ail des ours en Normandie ?

Si vous cherchez de l’ail des ours en Normandie, il faut savoir que cette plante pousse dans les zones ombragées, dans les sous-bois, les haies et les prairies humides. Elle affectionne particulièrement les sols riches en humus et bien drainés.

Qu’est-ce que l’ail des ours et où pousse-t-il ?

L’ail des ours, également appelé ail sauvage, est une plante herbacée vivace de la famille des Alliacées. Reconnaissable à ses feuilles vertes foncées, brillantes et longues, cette plante pousse en touffes denses et produit des fleurs blanches en forme d’étoile en fin de printemps.

Quels sont les endroits propices pour trouver de l’ail des ours en Normandie ?

En Normandie, il est possible de trouver de l’ail des ours dans la plupart des forêts et les sous-bois (en zone plutôt humide), notamment dans le Pays d’Auge, la forêt d’Eawy, la forêt de Brotonne, la forêt de Cerisy et la forêt de Roumare.

Vous pouvez également en trouver dans les haies et les prairies humides, par exemple dans les bocages du Pays de Bray et du Bessin.

Petite astuce : privilégiez les sous-bois humides proches d’un cours d’eau (rivière).

 Ne laissez pas passer cette opportunité de vous immerger dans le monde fascinant des plantes sauvages et de découvrir leurs innombrables bienfaits pour votre santé et votre bien-être !

🌿 LA FORMATION DU CUEILLEUR

  • Plus de 7800 apprenants déjà inscrits

  • 100 % des élèves recommandent

cliquez ici

Quand chercher de l’ail des ours en Normandie ?

L’ail des ours pousse de mars à mai, période à laquelle il est préférable de le cueillir. Il est essentiel de respecter la plante en ne prélevant que quelques feuilles à chaque endroit pour ne pas compromettre sa croissance et sa régénération.

Lors de la cueillette, veillez à bien identifier l’ail des ours pour ne pas confondre avec des plantes toxiques, comme le muguet ou le colchique.

[mo-optin-form id=”kwEhQdyKBM”]